-A +A

Etude de l’énergie du sous-sol

Pour améliorer notre connaissance du sous-sol (nappes phréatiques et sources de chaleurs), la CCG s’est associée au programme du canton de Genève “GEothermie 2020“. Ce programme d’étude consiste à améliorer notre connaissance afin de localiser de l’eau et de la chaleur pour utiliser ces ressources sous forme de chaleur ou pour produire de l’électricité. Des milliers de logements et activités sur Genève pourraient être chauffés grâce à la chaleur de l’eau située autour de 1500 m de profondeur.

 

Une première campagne de reconnaissance du sous-sol (acquisition de données sismiques) a été réalisée, courant 2019, dans les secteurs situés entre Vulbens et Viry et entre Neydens et Bossey,

Une seconde campagne est en préparation sur les communes de Saint-Julien-en-Genevois, Archamps, Bossey, Collonges-sous-Salève et Neydens, soit environ 9000 parcelles.
 

Comment celà se passe concrètement ? 

De février à juillet 2021, la société Athémis France, société dite « de permittage » se déplace au domicile des propriétaires des parcelles concernées par l’étude.

Le technicien, accrédité par la CCG, présente le contexte de l’étude et explique la procédure d’acquisition des données.
A l’issue de cet échange, il leur demande leur accord pour procéder à la pose des capteurs sur leurs parcelles et/ou autoriser le passage des camions vibreurs chargés d’enregistrer les données. Le lieu de pose de capteurs et de passage du camion sur les parcelles peut légèrement s’écarter des points théoriques. 
Les propriétaires pourront donc discuter avec la société de permittage de l’implantation ou de l’itinéraire des camions, et leurs prescriptions figureront sur l’autorisation de passage, qui sera signée contradictoirement. Les propriétaires sont libres de refuser l'accès à leur parcelle, s'ils le souhaitent, sans avoir à donner de justification.

 A l'automne 2021 , des capteurs seront déployés sur le sol et un groupe de camions vibreurs parcourra le territoire en transmettant des ondes acoustiques dans le sol à intervalles réguliers. 
Cette campagne ne consistera donc pas à réaliser un forage ou une quelconque opération invasive. 

Le quadrillage théorique des capteurs est dense (un capteur tous les 20m, sur des lignes séparées de 160m), les capteurs sont sans danger et ne causent aucun dommage aux biens (pas de forage ni de piquettage). Ils ne sont jamais posés en intérieur et seront retirés 5 à 10 jours après le passage des camions.

 

Si vous avez des questions sur la campagne, vous pouvez consulter la Foire aux Questions sur cette page. 

Pour en savoir plus sur la campagne de 2021, voir également le dépliant dans le rubrique "A télécharger" ci-contre

 
 
 
 
La société ATHEMIS France, mandatée par les SIG répondra à vos questions :

M. Dominique BAYLE,
(+33) 07 60 00 91 31
 ou  geophysique.geothermie@athemisfrance.com