-A +A

Oui ! Vous pouvez agir… vous êtes même les premiers acteurs du changement !

Réduire la production de déchets, en ne cédant pas à la facilité de jeter : trier, réparer, troquer ou revendre… c’est déjà très bien. Mais agir en amont, au début de la chaîne de production et de la consommation, c’est mieux.

Pour fabriquer un produit, on commence par extraire des matières premières issues du sol ou du sous-sol : pétrole, coton, bois, minéraux comme le fer ou le lithium. Ces ressources ne sont pas inépuisables ; leur extraction génère de la pollution et consomme de l’énergie, tout comme la fabrication du produit.

En consommant moins, on puise moins dans les ressources fossiles et on génère moins de nuisances sur l’environnement

Prenez le pouvoir, et commencez par refuser !

Lors de mes achats, je dis NON aux produits suremballés.

Et je dis OUI :

  • Aux boites réutilisables
  • Aux bocaux en verre pour privilégier autant que possible le « vrac »
  • Aux cabas en tissu, aux sacs réutilisables

Dans ma cuisine, je dis NON au gaspillage en tout genre.

Et je dis OUI :

  • A l’eau du robinet dans une jolie carafe en verre
  • Aux quantités maitrisées pour cuisiner
  • Au compostage de mes déchets alimentaires

Dans mon jardin, je refuse de prélever à la nature ce qui lui appartient.

Je dis OUI :

  • Aux déchets du jardin qui restent au jardin, ainsi je préserve la biodiversité et je facilite son entretien
  • Aux gestes qui limitent les voyages en déchetterie (mulshing, broyage, compostage…)

Dans ma vie quotidienne, je refuse de me faire envahir par les publicités qui me poussent à acheter toujours plus et je ne jette pas un objet qui peut encore servir.

Je dis OUI :

Image: 

A télécharger

Stop aux dépôts sauvages de déchets

Depuis le 16 mars 2020 et la mise en œuvre des mesures gouvernementales de confinement pour freiner la propagation du virus COVID-19, les agents du service ont montré un engagement sans faille pour remplir leur mission dans ce contexte particulier. Faisons acte de civisme en respectant les consignes qui participent à ralentir la propagation du virus. Le civisme consiste aussi à stopper les dépôts sauvages de déchets que l’on a pu constater depuis quelque temps. Pour rappel, ces dépôts sont interdits et passibles d’une amende forfaitaire de 275€.